Tribalab du 23 octobre : un franc succès

Notre premier Tribalab fut un franc succès avec un vingtaine de participants, dont une petite dizaine de professeurs. Notre prochaine rencontre sera animée par la professeure Béatrice Pudelko.

Publicités

Un commentaire sur “Tribalab du 23 octobre : un franc succès

  1. Pour compléter un peu la discussion avec les ressources dont il était question lors du Tribal-lab ;-), il y a d’abord cette enquête de la Presse sur la fraude scientifique

    http://www.lapresse.ca/actualites/enquetes/201709/13/01-5132801-fraudes-scientifiques-des-secrets-universitaires-bien-gardes.php

    http://www.lapresse.ca/actualites/enquetes/201709/12/01-5132442-les-tricheurs-de-la-science.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_5132801_article_POS1
    http://www.lapresse.ca/actualites/enquetes/201709/20/01-5134920-fraudes-fausses-revues-scientifiques-faux-congres.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_5132442_article_POS2

    Ensuite, en cqui concerne ResearchGate, voici ce qu’on peut lire ici :
    https://www.alexandria.unisg.ch/240735/1/Hoffmann_Lutz_Meckel-2015-Journal_of_the_Association_for_Information_Science_and_Technology.pdf

    ResearchGate, calculates a “ResearchGate Score” for each of its members. The score is comprised of four indicators: number of publications, questions asked in the community, answers given in the community, and number of followers. To date, the company has not released the exact formula underlying its impact score. Given its composition, it is geared to encourage platform engagement among users.

    Dans cet article on propose que ce “RG score” est mis en doute par le phénomène des revues prédatrices
    https://www.researchgate.net/profile/Aamir_Memon2/publication/310327416_ResearchGate_is_no_longer_reliable_Leniency_towards_ghost_journals_may_decrease_its_impact_on_the_scientific_community/links/582b920208ae004f74afb9c6.pdf

    Et voici un papier récent qui remet en question certaines idées sur la « productivité » en lien avec l’âge, la permanence, le statut de l’université etc. L’étude a été menée dans « computer sciences » mais on propose que la diversité des patterns de productivité est probablement semblable dans d’autres disciplines :
    https://www.insidehighered.com/news/2017/10/18/new-study-pushes-back-decades-studies-suggesting-scientific-productivity-peaks-early

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s